Normalari-une


Comprimés d’artéméther et de luméfantrine

Normalari-une
Composition:
Chaque comprimé pelliculé contient :
Artemether      20 mg
Lumefantrine USP     120 mg
Couleur: jaune de quinoline

Chaque comprimé non enrobé contient :
Artemether         80 mg
Lumefantrine USP    480 mg

Classification pharmacologique
Antipaludéens, schizontocides de sang

Pharmacologie clinique Artéméther
Artemether est un agent antipaludique utilisé pour traiter le paludisme aigu non compliqué. Il est administré en association avec la luméfantrine pour une efficacité améliorée. Cette thérapie combinée exerce ses effets sur les stades érythrocytaires de Plasmodium spp. et peut être utilisé pour traiter les infections causées par P. falciparum et des espèces non identifiées de Plasmodium, y compris les infections contractées dans des zones résistant à la chloroquine. Dans le corps, l’artéméther est métabolisé en dihydroartémisinine, son métabolite actif. Le médicament agit contre les stades érythrocytaires de P. falciparum en inhibant la synthèse des acides nucléiques et des protéines. Artemether est administré en association avec la luméfantrine pour une efficacité améliorée. L’artéméther a un début d’action rapide et est rapidement éliminé du corps. On pense que l’ar téméther procure un soulagement rapide des symptômes en réduisant le nombre de parasites du paludisme. La luméfantrine a une demi-vie beaucoup plus longue et on pense qu’elle élimine les parasites résiduels.    

Lumefantrine

La luméfantrine est un antipaludique utilisé pour traiter le paludisme aigu non compliqué. Il est administré en association avec l’artéméther pour une efficacité améliorée. Cette thérapie combinée exerce ses effets sur les stades érythrocytaires de Plasmodium spp. et peut être utilisé pour traiter les infections causées par P. falciparum et des espèces non identifiées de Plasmodium, y compris les infections contractées dans des zones résistant à la chloroquine. La lumefantrine est un schizonticide sanguin actif contre les stades érythrocytaires de Plasmodium falciparum. On pense que l’administration de luméfantrine avec de l’artéméther entraîne des effets de compensation antipaludéens coopératifs. L’artéméther a un début d’action rapide et est rapidement éliminé du corps. On pense donc qu’il procure un soulagement rapide des symptômes en réduisant le nombre de parasites du paludisme. La luméfantrine a une demi-vie beaucoup plus longue et on pense qu’elle élimine les parasites résiduels.

Mécanisme d’action Artéméther

Implique une interaction avec la ferriprotoporphyrine IX («hème»), ou des ions ferreux, dans la vacuole alimentaire du parasite acide, ce qui entraîne la génération d’espèces radicales cytotoxiques. Le mécanisme d’action généralement accepté des antipaludéens peroxydés implique l’interaction du médicament contenant du peroxyde avec l’hème, un sous-produit de dégradation de l’hémoglobine, dérivé de la protéolyse de l’hémoglobine. On pense que cette interaction entraîne la formation d’une
gamme de radicaux potentiellement toxiques d’oxygène et de carbone.

Lumefantrine
Le mécanisme exact par lequel la luméfantrine exerce son effet antipaludéen est inconnu. Cependant, les données disponibles suggèrent que la luméfantrine inhibe la formation de β-hématine en formant un complexe avec l’hémine et inhibe la synthèse d’acide nucléique et de protéines.

Indication

Artemether / Lumefantrine est indiqué dans le traitement du paludisme aigu à Plasmodium falciparum non compliqué chez l’adulte, l’enfant et le nourrisson de 5 kg et plus. L’usage approprié des antipaludéens devrait être envisagé.  

Dosage et administration

Adultes et enfants de 35 kg et plus Pour les patients de 12 ans et plus et de 35 kg de poids corporel et plus, le traitement comprend six doses de quatre comprimés, soit un total de 24 comprimés, administrés sur une période de 60 heures comme suit:  La première dose de quatre comprimés,  au moment du diagnostic initial, doit être suivi de cinq autres doses de quatre comprimés administrés 8, 24, 36, 48 et 60 heures ensuite. Enfants et nourrissons pesant de 5 kg à moins de 35 kg Un schéma posologique à six doses est recommandé avec 1 à 3 comprimés par dose, en fonction du poids corporel: De 5 à moins de 15 kg de poids corporel: la première dose d’un comprimé, donnée au moment du diagnostic initial, doit être suivie de cinq autres doses d’un comprimé, 8, 24, 36, 48 et 60 heures ensuite. De 15 à moins de 25 kg de poids corporel: la première dose de deux comprimés, donnée au moment du diagnostic initial, doit être suivie de cinq autres doses de deux comprimés, 8, 24, 36, 48 et 60 heures ensuite. De 25 à moins de 35 kg de poids corporel: la première dose de trois comprimés, donnée au moment du diagnostic initial, doit être suivie de cinq autres doses de trois comprimés, 8, 24, 36, 48 et 60 heures ensuite. Nourrissons pesant moins de 5 kg L’innocuité et l’efficacité des comprimés Artemether / Lumefantrine n’ont pas été établies chez les nourrissons pesant moins de 5 kg et aucune recommandation posologique ne peut être formulée. Les personnes plus âgées Aucune information ne suggère
que la posologie chez les patients de plus de 65 ans devrait être
différente de celle des adultes plus jeunes.

Mode d’administration

Comprimés pour administration orale. Pour augmenter l’absorption, Artemether / Lumefantrine doit être pris avec des aliments ou une boisson lactée. Si les patients sont incapables de tolérer les aliments, Artemether / Lumefantrine doit être administré avec de l’eau, mais l’exposition systémique peut être réduite. Les patients qui vomissent dans l’heure qui suit la prise du médicament doivent répéter la dose. Pour l’administration aux petits enfants et aux nourrissons, les comprimés peuvent être
écrasés.  

Contre-indication
Artemether / Lumefantrine est contre-indiqué dans: Patients présentant une hypersensibilité connue aux principes actifs ou à l’un des excipients utilisés. Patients atteints de paludisme grave. Patients prenant tout médicament métabolisé par l’enzyme cytochrome CYP2D6
(par exemple, métoprolol, imipramine, amitryptyline, clomipramine).
Patients ayant des antécédents familiaux de mort subite ou de prolongation congénitale de l’intervalle QTc sur des électrocardiogrammes, ou présentant tout autre état clinique connu pour prolonger l’intervalle QTc. Patients prenant des médicaments connus pour prolonger l’intervalle
QTc (proarythmique). Ces médicaments comprennent:
antiarythmiques des classes IA et III,- narcoleptiques, antidépresseurs,Certains antibiotiques, y compris certains agents des classes suivantes: agents antifongiques macrolides, fluoroquinolones, imidazole et triazole,certains antihistaminiques non sédatifs (terfénadine, astémizole),- Cisapride.flécainide Patients ayant des antécédents d’arythmie cardiaque symptomatique, une bradycardie cliniquement significative ou une insuffisance cardiaque congestive accompagnée d’une fraction réduite d’éjection du ventricule gauche. Patients présentant des perturbations de l’équilibre électrolytique, par exemple hypokaliémie ou hypomagnésémie. Patients prenant des médicaments qui sont des inducteurs puissants du CYP3A4 tels que la rifampine, la carbamazépine, la phénytoïne, le millepertuis (Hypericum perforatum). Manifestation clinique: prostration; altération de la conscience ou coma peu désirable; défaut d’alimentation; respiration profonde, détresse respiratoire (respiration acidotique); convulsions multiples; collapsus ou choc circulatoire; œdème pulmonaire (radiologique); saignements anormaux; jaunisse clinique; hémoglobinurie Test de laboratoire: anémie normocytaire sévère; l’hémoglobuniurie; l’hypoglycémie; acidose métabolique; insuffisance rénale; hyperlactatémie; hyperparasitémie)  

Avertissements et precautions
Artemether / Lumefantrine n’est pas recommandé au cours du premier trimestre de la grossesse dans les cas où d’autres antipaludéens efficaces et efficaces sont disponibles.
chez des patients préalablement traités par Artemether / Lumefantrine.
Si la quinine est administrée après Artemether / Lumefantrine, une surveillance étroite de l’ECG est recommandée.
Si Artemether / Lumefantrine est administré après la méfloquine, une surveillance étroite de la prise de nourriture est conseillée.
Chez les patients précédemment traités par halofantrine, Artemether / Lumefantrine ne doit pas être administré avant le mois suivant la
dernière dose d’halofantrine.
Artemether / Lumefantrine n’est pas indiqué et n’a pas été évalué pour la prophylaxie du paludisme.
Artemether / Lumefantrine doit être utilisé avec prudence chez les patients prenant des antirétroviraux (ART), car une diminution des concentrations d’artéméther, de DHA et / ou de luméfantrine peut entraîner une diminution de l’efficacité antipaludique d’Artemether / Lumefantrine.
Comme d’autres antipaludéens (par exemple, l’halofantrine, la quinine et la quinidine), Artemether / Lumefantrine est susceptible de
provoquer un allongement du QT.
La prudence est recommandée lors de l’association d’Artemether / Lumefantrine à des médicaments présentant des profils variables d’inhibition, d’induction modérée ou de compétition pour le CYP3A4, car les effets thérapeutiques de certains médicaments pourraient être modifiés. Les médicaments qui ont un effet inhibiteur / inducteur mixte sur le CYP3A4, en particulier les antirétroviraux tels que les inhibiteurs de la protéase du VIH et les inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse, doivent être utilisés avec prudence chez les patients prenant Artemether / Lumefantrine.
La prudence est recommandée lorsqu’on associe l’Artemether / Lumefantrine à des contraceptifs hormonaux. Artemether / Lumefantrine peut réduire l’efficacité des contraceptifs hormonaux. Par conséquent, les patients utilisant un timbre transdermique oral ou un autre contraceptif hormonal systémique doivent être informés. d’utiliser une méthode de contrôle des naissances non hormonale supplémentaire pendant environ un mois.
Les patients qui restent opposés à la nourriture pendant le traitement doivent être surveillés de près car le risque de recrudescence peut être plus grand.
 
Insuffisance rénale
Aucune étude spécifique n’a été réalisée dans ce groupe de patients. Il n’y a pas d’excrétion rénale significative de luméfantrine, d’artéméther et de dihydroartémisinine dans les études menées chez des volontaires sains et l’expérience clinique est limitée. Aucune adaptation de la posologie liée à l’utilisation d’Artemether / Lumefantrine chez les patients insuffisants rénaux n’est recommandée. La prudence est recommandée lors de l’administration d’Artemether / Lumefantrine à des patients présentant une insuffisance rénale sévère. Chez ces patients, une surveillance de l’ECG et du potassium sanguin est recommandée.
 
Insuffisance hépatique
Aucune étude spécifique n’a été réalisée dans ce groupe de patients. Chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère, une augmentation cliniquement significative de l’exposition à l’artéméther et à la luméfantrine et / ou à leurs métabolites ne peut être exclue. Par conséquent, il faut être prudent chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère. Chez ces patients, une surveillance de l’ECG et du potassium sanguin est recommandée. Aucune adaptation de la posologie n’est recommandée chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère à modérée.
 
Nouvelles infections
Les données pour un nombre limité de patients dans une zone d’endémie palustre montrent que les nouvelles infections peuvent être traitées avec un second traitement par Artemether / Lumefantrine. En l’absence de données d’études sur la cancérogénicité et en raison d’un manque d’expérience clinique, il n’est pas possible de recommander plus de deux traitements par Artemether / Lumefantrine.
 
Interaction médicamenteuse
Évitez de prendre d’autres médicaments anti-paludisme, sauf avis contraire de votre médecin.
Le pamplemousse et le jus de pamplemousse peuvent interagir avec l’artéméther et la luméfantrine et entraîner des effets secondaires indésirables. Évitez d’utiliser des produits à base de pamplemousse lorsque vous prenez de l’artéméther et de la luméfantrine.
De nombreux médicaments peuvent interagir avec l’artéméther et la luméfantrine. Toutes les interactions possibles ne sont pas listées ici. Contactez votre médecin à propos de tous vos médicaments actuels et de ceux que vous commencez ou arrêtez de prendre, en particulier: autres médicaments contre le paludisme; des antibiotiques, des médicaments antifongiques ou des médicaments pour traiter la tuberculose; un antidépresseur, un antipsychotique, un antiviral pour traiter le VIH ou le sida, un inhalateur pour l’asthme, des pilules contraceptives ou un traitement hormonal substitutif, un anticancéreux, des médicaments pour le cœur ou l’hypertension artérielle, des médicaments pour prévenir les vomissements; ou un médicament contre la saisie ou un médicament pour soulager la douleur nerveuse au visage.
 
Réaction indésirable
Contactez immédiatement un médecin si le patient présente un effet indésirable grave tel que: aggravation des symptômes du paludisme; vomissements sévères, perte d’appétit ou incapacité de manger; battements de cœur rapides ou forts; une sensation de tête légère, comme si vous pouviez perdre connaissance; ou le premier signe d’une éruption cutanée, même légère.
Contacter le médecin si le patient présente de la fièvre, des frissons, des courbatures, de graves maux de tête ou des symptômes de grippe après avoir pris toutes vos doses d’artéméther et de luméfantrine.
 
 Les effets secondaires courants peuvent inclure:
maux de tête, vertiges;  fièvre, frissons, toux, sensation de faiblesse ou fatigue;  raideur ou douleur dans les muscles et les articulations;  vomissements; ou Perte d’appétit.
 
 
Grossesse et allaitement
Femmes en âge de procréer
Il est conseillé aux femmes qui utilisent un contraceptif oral, un timbre transdermique ou un autre contraceptif hormonal systémique d’utiliser une méthode de contrôle des naissances non hormonale supplémentaire pendant environ un mois. Grossesse
Une méta-analyse d’études observationnelles incluant plus de 500 femmes exposées à l’artemetherluméfantrine au cours du premier trimestre de leur grossesse a évalué les issues défavorables de la grossesse. Les données ont montré que, par rapport à la quinine, le traitement à l’artémisinine, y compris l’artéméther-luméfantrine, n’était pas associé à un risque accru de fausse couche, de mortinatalité ou d’anomalies congénitales. Cependant, en raison des limites de ces études, le risque d’aboutir à une grossesse défavorable chez les femmes exposées à l’artéméther-luméfantrine en début de grossesse ne peut être exclu.
Les données de sécurité issues d’études de grossesse portant sur plus de 1200 femmes enceintes exposées à l’artéméther-luméfantrine au cours du deuxième ou du troisième trimestre n’ont pas montré d’augmentation des effets indésirables de la grossesse ni des effets tératogènes par rapport aux taux de référence.
Des études chez l’animal ont montré une toxicité sur la reproduction.
Le traitement par Artemether / Lumefantrine n’est pas recommandé pendant le premier trimestre de la grossesse dans les cas où d’autres antipaludéens efficaces et efficaces sont disponibles. Cependant, il ne doit pas être dissimulé dans les situations où la vie est en danger, où aucun autre antipaludéen efficace n’est disponible. Au cours des deuxième et troisième trimestres, le traitement par Artemether / Lumefantrine doit être envisagé si les bénéfices escomptés pour la mère l’emportent sur les risques pour le fœtus.
 
 Allaitement / Allaitement
Les données chez l’animal suggèrent une excrétion dans le lait maternel, mais aucune donnée n’est disponible chez l’homme. Les femmes prenant Artemether / Lumefantrine ne doivent pas allaiter pendant leur traitement. En raison de la longue demi-vie d’élimination de la luméfantrine (2 à 6 jours), il est recommandé de ne pas ré-allaiter.
Présentation
6 comprimé dans une boîte