ferat-une

Ferat-une

Ferat-une

Complexe de Polymaltose Hydroxyde de Fer (III)

Ferat-une

Composition

Chaque 5 ml contient:

Complexe de Polymaltose Hydroxyde de Fer (III) Équivalent en fer élémentaire ……… 125 mg Dans une base sirupeuse aromatisée

Couleur: Caramel USP-NF

Classification pharmacologique Supplément de fer

Action pharmacologique

Le complexe d’hydroxyde de fer (III) et de polymaltose est un médicament utilisé pour traiter la carence en fer / anémie ferriprive et appartient au groupe des préparations orales à base de fer. La préparation est un complexe macromoléculaire composé d’hydroxyde de fer (III) (fer trivalent, Fe3 +) et du polymaltose support. Il est utilisé dans le traitement de la carence en fer sans anémie (carence en fer latente) ou en association avec une anémie (carence en fer apparente). Avant l’administration, la carence en fer doit être diagnostiquée et vérifiée par des tests de laboratoire.

Mécanisme d’action

Le médicament est absorbé dans l’intestin grêle, principalement dans le duodénum et le jéjunum. L’absorption se produit via un mécanisme actif contrôlé. Aucune diffusion passive ne se produit, ce qui garantit que pratiquement aucun fer non lié (à la transferrine) n’atteint le sang. Le fer absorbé est principalement stocké dans le foie sous forme de ferritine (protéine utilisée pour le stockage du fer), puis mis à la disposition du corps pour diverses fonctions, principalement pour être incorporé dans l’hémoglobine des globules rouges, transportant ainsi l’oxygène dans le sang. Les indications

Dans le traitement de l’anémie due à une carence en fer. Traitement et traitement prophylactique de la carence en fer pendant la grossesse. Ce produit ne doit être utilisé pendant la grossesse qu’après les treize premières semaines.

Posologie et mode d’emploi Adultes:

100 à 200 mg (10 ml à 20 ml) de fer par jour.

Enfants âgés de 1 à 12 ans:

50 à 100 mg (5 à 10 ml) de fer par jour.

En fonction de la gravité de l’anémie. La tasse à mesure fournie est utilisée pour une administration exacte du dosage.

Le sirop FERAT-UNE 125 peut être mélangé à des jus de fruits et de légumes ou à des biberons. La légère coloration n’affecte ni le goût ni l’efficacité.

Si les symptômes ne s’atténuent pas après quatre semaines d’utilisation de ce produit, demandez conseil à un médecin, car ces symptômes peuvent être le reflet d’un processus pathologique sous-jacent. Voie d’administration: Orale.

Contre-indications

Le polymaltose de fer ne doit pas être utilisé en cas d’hypersensibilité ou d’intolérance connue au principe actif ou à l’un des excipients. Les préparations à base de fer ne sont pas administrées pour traiter une anémie non associée à une carence en fer. De plus, les préparations à base de fer ne doivent pas être utilisées en cas de surcharge connue ou de troubles de l’utilisation du fer.

 Utilisation chez les patients présentant un stockage du fer ou une maladie d’assimilation

 Utilisation chez les personnes atteintes d’hémochromatose et de syndromes de surcharge en fer.

Précautions

  1. Tous les médicaments contenant du fer doivent être tenus hors de portée des enfants.
  2. La réponse au traitement par fer doit être surveillée régulièrement.
  3. Les exigences supplémentaires concernant l’acide folique doivent être prises en compte lors d’un traitement au fer pendant la grossesse.
  4. En cas d’anémie due à une infection ou à une tumeur maligne, le fer substitué est stocké dans le système réticulo-endothélial, à partir duquel il est mobilisé et utilisé uniquement après le traitement de la maladie primaire.
  5. La prudence est recommandée chez les personnes ayant des antécédents familiaux d’hémochromatose ou de syndrome de surcharge en fer. Il convient de noter que ces conditions peuvent être sous diagnostiquées.
  6. Un surdosage peut être fatal.
  7. Les patients présentant des problèmes héréditaires rares d’intolérance au fructose, de malabsorption du glucose-galactose ou d’insuffisance en saccharose-isomaltase ne doivent pas prendre ce médicament. Interaction médicamenteuse:

Jusqu’à présent, aucune interaction n’a été observée. Le fer étant lié à un complexe, il est peu probable qu’une interaction ionique avec des composants alimentaires (phytine, oxalates, tanin, etc.) et l’administration concomitante de médicaments (tétracyclines, antiacides) se produise. Le test des hémocultes (sélectif pour l’Hb) pour la détection du sang occulte n’est pas altéré et il n’est donc pas nécessaire d’interrompre le traitement par fer.

Grossesse et allaitement

Ce produit ne doit être utilisé pendant la grossesse qu’après les treize premières semaines. Catégorie de grossesse A

Les études de reproduction chez l’animal n’ont montré aucun risque fœtal. Des études contrôlées chez les femmes enceintes après le premier trimestre n’ont montré aucun effet indésirable chez la mère et les nouveaunés. Il n’y a aucune preuve d’un risque au cours du premier trimestre et une influence négative sur le fœtus est peu probable. Le lait maternel contient naturellement du fer lié à la lactoferrine. On ignore quelle quantité de fer du complexe est transmise au lait maternel. L’administration de sirop est peu susceptible de provoquer des effets indésirables chez l’enfant nourri. Pendant la grossesse et l’allaitement, le sirop ne doit être utilisé qu’après avoir consulté un médecin. Effets secondaires

Les effets indésirables fréquemment observés, survenant dans 1 à 10% des cas, comprennent la décoloration des selles, la diarrhée, les nausées et la dyspepsie.

Les effets indésirables peu fréquents, apparaissant dans 0,1 à 1% des cas, incluent constipation, vomissements, maux de ventre, décoloration des dents, démangeaisons et maux de tête.

Comme effets indésirables très rares, apparaissant dans 0,1 à 0,01% des cas, des réactions allergiques ont été observées. Surdose

En cas de surdosage, on n’a signalé à ce jour ni intoxication ni surcharge en fer, car le fer contenu dans le principe actif Complexe de Polymaltose Hydroxyde de Fer (III) n’est pas présent dans le tractus gastro-intestinal sous forme de fer libre et n’est pas absorbé par l’organisme par diffusion passive. .